Oslo à l’heure d’hiver

Oslo se visite été comme hiver, chaque saison dévoile ses merveilles. Aujourd’hui Philyra vous emmène à la découverte de la capitale norvégienne sous son manteau blanc pour 3 jours…intenses !

Jour 1 : les sports d’hiver 

©Marie Olona

©Marie Olona

En hiver, Oslo répond à toutes les attentes des amateurs de glisse. Il suffit de se rendre à quelques kilomètres du centre-ville pour profiter pleinement des plaisirs de la neige. Holmenkollen est une colline située au nord-ouest d’Oslo. Erigé pour les Jeux olympiques d’hiver de 1952, il a ensuite été refait à neuf pour accueillir les championnats du monde de ski en 2011. Depuis, il est le site le plus moderne du monde pour les disciplines de ski nordique. Lors des entraînements, il faut s’approcher au plus près de l’action pour voir les athlètes s’envoler du grand tremplin « Holmenkollbakken ». Les entrailles de ce tremplin abritent un musée du ski (Skimuseet). Ceux qui préfèrent l’action à la culture pourront s’essayer au simulateur de saut à ski !

Pour profiter au maximum de ce haut lieu du sport de glisse, quoi de mieux que de chausser des skis ? Le Parc d’Hiver d’Oslo compte 18 pistes, dont une pour enfants « Tommkleiva » et un snowpark « Hyttli ». Il faut compter 315 NOK (environs 37 €) par jour, par adulte pour les remontées mécaniques. Le ski de piste n’est pas le point fort du site, les fondeurs seront bien plus comblés par les 2 600 km de route enneigée qui sillonnent la colline ! Pour les moins sportifs mais non moins téméraires, une piste de luge de 2 km part de Frognerseteren (accessible en tramway) et descend jusqu’à Midtstuen. Une fois en bas, on saute dans le tramway et c’est reparti pour un tour ! La piste s’appelle « Korketrekkeren » (prononcez-le, juste pour le plaisir), qui signifie « tire-bouchon ». Des luges sont disponibles à la location pour 125 NOK (15€) au départ de la piste.

Après l’effort, il n’y a rien de mieux qu’un bon chocolat chaud pour se réchauffer. Surplombant la colline, le restaurant Finstua offre une vue magnifique sur le fjord d’Oslo. L’endroit parfait pour se reposer et rencontrer des skieurs du monde entier !

Jour 2 : découverte de la ville

Il y a deux choses à voir été comme hiver : le Palais Royal (kongelige slott) avec la relève de la garde tous les jours à 13h30. C’est la résidence officielle de la famille royale et l’Opéra, construite sur les bords du Fjord d’Oslo.

©Marie Olona

©Marie Olona

Du côté des musées, le Musée Munch (Munch museet) rassemble 1 100 peintures, 3 000 dessins et 18 000 gravures de l’artiste norvégien. Vous y trouverez ses peintures les plus célèbres comme Le Cri, La Madonne ou encore Le Baiser. L’entrée coûte 95 NOK par adulte (11,5 €). La galerie nationale (Nasjonalgalleriet), plus modeste, a l’avantage d’être située au centre-ville, à deux pas du Palais Royal. Elle regroupe les œuvres d’artistes norvégiens et étrangers du 19e siècle à nos jours. 50 NOK (6 €) l’entrée. SI vous préférez l’alcool à la peinture, visitez la galerie de la Mini-Bouteille. 53 000 bouteilles y sont exposées et mises en scène sur trois étages. C’est joli, ludique, de quoi passer un bon moment ! 85 NOK (10€) l’entrée.

Durant votre journée à Oslo, n’oubliez pas d’aller boire un verre sur le port Akker Brygge. Une promenade bordée de boutiques et de restaurants mène au nouveau quartier Tjuvholmen, bâti sur l’eau. Il abrite de nombreuses galeries d’art.

©Marie Olona

Pour finir la journée en apothéose, prenez le bus 30 (jusqu’au terminus) direction la presqu’île de Bygdøy : rendez-vous sur la plage. Installez-vous sur un banc et assistez à un magnifique coucher de soleil sous la neige.

©Marie Olona

©Marie Olona

Jour 3 : un tour à Drøbak

DSCF7205

©Marie Olona

Pour votre dernière journée, partez à la découverte de ce superbe petit village de pêcheurs. Accessible en bus (n°541 ou 542 au départ du centre d’Oslo), il est aussi réputé pour être LE village du Père-Noël ! Prenez du temps pour vous balader entre les maisons en bois  du village puis au bord du fjord gelé. Un chemin  partant de l’église baroque vous mènera jusqu’au port de pêche de Drøbak. Un régal pour les yeux ! Un petit tour à l’office du tourisme s’impose : c’est là bas qu’arrivent la plupart des lettres adressées au Père Noël ! Peut-être y retrouverez-vous la vôtre ?! De retour dans le village, visitez la Maison de Noël (Tregaardens Julehus) où vous trouverez le nécessaire pour une décoration de Noël 100 % norvégienne !

{32D92C7C-3C89-462E-887C-993B01FDEB89}-DSCF7136

©Marie Olona

Température moyenne : -1.5° C

Comment s’y rendre :

– En avion : 3 aéroports entourent Oslo : Gardermoen (le plus proche ), Torp et Rygge. Des navettes relient les aéroports au centre-ville d’Oslo. Compter entre 14 et 27 € selon l’aéroport.

– En bateau : des ferries partent chaque jour de Kiel (Allemagne), Copenhague et Fredrikshavn (Danemark) .

Marie Olona

Publicités