Guide Michelin : Paris et la Savoie décorés

Lundi 2 février, le Guide Michelin dévoilait la liste de ses nouveaux étoilés. Deux tables se sont vues attribuer la prestigieuse troisième étoile. Focus sur le Pavillon Ledoyen et La Bouitte, deux adresses désormais prestigieuses.

 

Nouveaux étoilés 2015

Créé par deux frères, Edouard et André Michelin, il y a plus de cent ans, le guide Michelin est aujourd’hui une référence dans le monde de la gastronomie. Il propose chaque année une sélection des meilleurs établissements –hôtels et restaurants – dans diverses catégories de prix et de confort, tous testés anonymement et approuvés par les palais les plus affinés et les regards les plus aiguisés de France. Cette année, seuls deux restaurants se sont vus décerner la tant espérée troisième étoile.

Une histoire de famille

La Bouitte. Les Savoyards peuvent être fiers de leur cuisine puisque c’est un hôtel- restaurant de Saint-Martin-de-Belleville, près des belles pistes de Méribel et Val Thorens qui a pris l’une des étoile. Les chefs René et Maxime Meilleur (également titrés Maîtres Restaurateurs), père et fils aux commandes de la Bouitte (« petite maison » en savoyard) proposent dans leur chalet au cœur des montagnes une cuisine savoyarde, conviviale et raffinée. Sur la carte, des produits du terroir. Un filet de Féra du lac Léman, pané d’une fine feuille de pain croustillante ou une noisette de Chevreuil et sa poêlée, « poires de terre » jus réduit et confiture au Cynorhodon mettent l’eau à la bouche et des étoiles dans les yeux.

« L’expérience culinaire proposée par la famille MEILLEUR vaut le voyage : les assiettes sont précises, généreuses et remarquablement créatives. » Michael Ellis, directeur international des guides Michelin

Hôtel Restaurant Gastronomique
La Bouitte
Hameau de St Marcel
73440 St Martin de Belleville

 

Crédit : Geoffroy de Boismenu

Crédit : Geoffroy de Boismenu

Le Pavillon Ledoyen. Ce n’est autre que le célèbre chef Yannick Alleno qui se cache dans les cuisines de ce restaurant parisien depuis juillet 2014. Il avait déjà décroché trois macarons en 2007 pour le restaurant d’un palace de la capitale, le Meurice. Selon Michael Ellis, c’est « un Yannick Alléno au sommet de son art. Les techniques sont extraordinairement maîtrisées. » Il a notamment été récompensé pour ses sauces faites par extraction. Le chef extrait l’eau contenue dans les aliments pour en récupérer la quintessence, sous la forme d’un bouillon. Les plats sont ainsi sublimés, grâce à la technique délicate et minutieuse de Yannick Alleno.

Pavillon Ledoyen
Carré des Champs-Elysées
8 avenue Dutuit
75008 Paris

 

Marie Olona

Publicités