Les Souvenirs : une histoire transgénérationnelle

Actuellement en tête du Box Office, Les Souvenirs de Jean-Paul Rouve conquiert le public français. En salles depuis le 14 Janvier 2015, c’est avec tendresse que nous retrouvons Annie Cordy aux côtés de Michel Blanc.

les souvenirs

 

C’est l’histoire d’un jeune homme de 23 ans rempli de rêves et d’ambitions qui apprend par son père que sa grand-mère, une octogénaire, a disparu. Elle s’est tout simplement enfuie de sa maison de retraite. Nous voilà confrontés à une rébellion. Son petit-fils Romain, part alors à sa recherche faisant face aux souvenirs de sa grand-mère.

Les Souvenirs est l’adaptation cinématographique du roman homonyme de David Foenkinos paru aux éditions Gallimard en janvier 2011.

La grand-mère est incarnée par Annie Cordy, un rôle touchant, rempli de nostalgie. Le petit fils, Romain (Matthieu Spinosi), plus connu dans le rôle de Julien dans la série télévisée Clem, nous propose une nouvelle version de son jeu de rôle, tel un acteur qui n’a pas fini d’abattre ses cartes. Ce trio de personnages principaux est complété par Michel Blanc qui incarne le père, tout juste retraité.

« Les bonnes idées viennent la nuit pendant que les mauvaises idées dorment »

Ce qui différencie l’adaptation cinématographique du livre : le réalisateur et le narrateur ont décidé de mettre en image uniquement les deux tiers du livre. En effet, ils ont supprimé la fin de l’histoire qui évoquait la vie de Romain avec Louise (Flore Bonaventura) et ont fait apparaître le colocataire (William Lebghil), une touche d’humour garantie.

Cette histoire mélangeant trois générations aux tournants de leurs vie, arrive à faire apparaître les émotions et la nostalgie. Cependant on aurait aimé un peu moins de longueur et un peu plus de rebondissement.

https://www.youtube.com/watch?v=82uoOdMHTac

Ingrid Laurac

Publicités