La petite robe noire : l’expo de Guerlain

Fondée en 1828, la Maison Guerlain ne cesse de collaborer avec de nombreux artistes de tous horizons. Ils ont permis la conception des flacons ainsi que des boutiques dont celle située sur les Champs Elysées. A travers cette exposition visible du 6 février au 15 Avril 2015, la célèbre Maison a mis en avant le travail de plusieurs photographes, ainsi que ceux des étudiants à l’Ecole de l’image des Gobelins. Ils ont tous mis à l’honneur le caractère très expressif de la célèbre petite robe noire.

Petite robe noire Guerlain

© Ingrid Laurac

 

D’une simple pièce dans un dressing, la Maison Guerlain a su créer un mythe autour d’une robe noire, le vêtement intemporel, décliné dans tous les styles et qui convient à toutes les femmes. Il s’agit d’une tenue qui fait toujours travailler l’imaginaire des créateurs, et des photographes. Est née de ce mythe la fragrance La petite robe noire, aujourd’hui vendue dans différentes éditions, de quoi satisfaire toutes les femmes.

A travers cette exposition, nous retrouvons notamment le travail du photographe Henri Cartier-Bresson, celui de Mario Giacomelli, William Klein, Jeanloup Siell, et David Seidner. Leurs œuvres reflètent ce que leur inspire la petite robe noire, leur propre interprétation, ce qu’une simple robe peut provoquer comme sentiment.

Noms parfums

© Ingrid Laurac

En rentrant dans cette boutique nous tombons nez à nez avec une affiche sur un fond de roses avec des centaines de flacons de la petite robe noire. En regardant de plus près, nous apercevons un homme et sa femme. Il s’agit du performeur Liu Bolin, un chinois devenu célèbre par ses chefs d’oeuvre utilisant le body Art. Il est devenu connu grâce a un body painting très soigné qui lui a permis de se cacher dans les villes chinoises afin de transmettre un message. Ce dernier contacté par la maison Guerlain a su réaliser une oeuvre à taille humaine, qui ne nous laisse pas indifférent. Cela est dû à sa célèbre méthode de body painting qui nous permet de découvrir en nous penchons plus sur cette oeuvre Liu Bolin et sa femme. Ils sont confondu avec le fond et ne font plus qu’un avec l’oeuvre.

Shalimar Guerlain

© Ingrid Laurac

A l’étage nous découvrons tous les flacons de parfums que Guerlain a pu mettre en vente. En libre service, nous pouvons découvrir ou de redécouvrir l’univers de chaque flacon. Au fil du parcours nous nous arrêtons sur les célèbres écharpes mises à l’honneur le temps de l’exposition pour habiller la célèbre petite robe noire.

« C’est un standard qu’il faut porter avec personnalité » Groupe n°7 des étudiants de l’école de l’image.

Puis dans le couloir qui mène au restaurant de la maison Guerlain, nous terminons cette exposition sur la rénovation d’un mythe. L’Ecole des Gobelins ainsi que ses élèves a mis à l’honneur La petite robe noire en usant de son imaginaire ainsi que de ses techniques de création pour exprimer en vidéo, ou sur une photographie​ ce a quoi la célèbre robe leur faisait de penser. Chaque groupe a donc réalisé son animation et s’est exprimé sur la thématique qu’ils souhaitaient mettre en avant.

Accès libre, tous les jours de 10h30 à 19h30

68 Avenue, Champs Elysée, Paris

Ingrid Laurac

Publicités