Découverte musicale hors des pistes à Annecy

Les fêtes sont maintenant bien derrière nous, mais l’hiver perdure. Seulement, à force d’exister parmi ces montagnes, même les pistes deviennent de vieilles amies. Heureusement, avant que l’on ne sombre, le festival Hors Pistes vient nous sortir de cette torpeur annécienne. Du 17 février au 1er mars, les festivaliers ont pu assister à une série de concerts, d’expositions, de projections et de conférences. Bref, à la fin de l’hiver, à Annecy, on sort, on écoute et on découvre, hors des pistes !

Hors Pistes

Festival Hors Pistes 2015

Le festival Hors Pistes a lieu chaque année à Annecy juste avant le printemps. Encadré, ou plutôt décadré par le Brise Glace, scène de musiques actuelles et l’agence Soyouz folklore moderne, cet évènement nous emmène hors les murs, avec une ligne artistique indé. Annecy et ses alentours prêtent des lieux insolites pour la découverte musicale : salles de concert, bars, bibliothèque, chapelle désaffectée, appartements… Les spectacles prennent des formes variées, allant du goûter concert au concert surprise en passant par le concert sauvage ou l’after. Pour ajouter à la convivialité, un bar éphémère a été spécialement conçu pour l’occasion. La Taule, qui se trouve dans le cadre magique de la chapelle du Palais de l’Isle au cœur de la vieille ville d’Annecy, accueille ainsi la musique, les artistes et les spectateurs.

Peter Kernel en goûter concert « à la Hors Pistes »

Le principe du goûter concert est de proposer un spectacle du soir dans l’après-midi en version « light ». La musique est moins forte et le concert dure moins longtemps. Conçu initialement pour les petits lutins, ce rendez-vous musical fait profiter les enfants du live et leur fait découvrir tout en douceur ce que les grands adorent… Cette formule née l’année dernière est proposée essentiellement pour les 6-12 ans. Cela fait, euh… au moins 10 ans d’avance ! La chance !

Parfois, la limite entre le goûter concert et un concert d’appartement n’est pas aussi clair. Pendant le festival Hors Pistes, nous avons vu Peter Kernel en concert d’appartement lors d’un goûter.

Le lieu étant secret pendant un moment, l’ambiance est quasi complice. Finalement, avec les instructions dans la poche, nous prenons la route pour Dingy-St-Clair (pas très loin d’Annecy), en faisant le plein de cette vue splendide entre montagnes et lac. De plus, mère nature est avec nous ce dimanche 22 février. Le soleil fait briller ici et là les pentes enneigées. Arrivés à notre destination, nous écoutons les murmures d’un petit ruisseau qui viennent adoucir la dureté de cette fresque hivernale.

C’est un chalet qui a prêté sa pièce de vie sublimissime au concert et à ses spectateurs. Merci encore à la maîtresse de la maison et aux organisateurs ! Les baies vitrées donnent sur les montagnes et le soleil qui s’apprête à se coucher. Le public commence à s’installer autour du coin de la salle qui fait office de scène. Alors que les rayons de soleil rougeâtres commencent à jeter des étincelles depuis le manche des guitares, les artistes viennent enfin pour regagner leur place.

Nous ne vous cachons pas notre crainte de briser cette ambiance poétique avec l’art-punk… eh bien, cela marche, cela marche même à merveille. Un lieu magique, un moment délicat de la journée dans son éphémère fragilité et Peter Kernel. Nous disons oui !

Peter Kernel en concert à Dingy

Il s’agit d’une formation d’origine suisse et canadienne qui fête ses dix ans en 2015. En une poignée d’albums (le troisième « Trill Addict » vient tout juste de sortir), Peter Kernel a créé une musique art-punk qui oscille entre tensions et lyrisme. Aris Bassetti (guitare, voix, designer) et Barbara Lehnhoff (basse, voix, cinéaste) et leur batteur créent un univers original et captivant. A vos oreilles !

azori

Publicités