Créateurs de beauté : l’aventure « Indemne »

Le marché de la beauté est l’un des secteurs synonymes de l’excellence française. Si les groupes iconiques comme L’Oréal, LVMH ou Chanel dictent les tendances, le panorama de la cosmétique de niche à l’image d' »Indemne » se fait important dans l’hexagone.

Si la haute couture française fait rêver les fashion-addicts de la planète entière, la cosmétique est le fleuron économique de la France. Selon une étude menée en janvier 2015 par NDP Group – société spécialisée en étude de marché – « le marché français de la beauté résiste dans un contexte économique difficile ». Malgré la crise, les ventes dans ce secteur correspondent à 25 milliards d’euros, de quoi donner envie aux jeunes entrepreneurs de se lancer !

Christine Simon_Fondatrice Indemne 3Le marché biologique représentait le 3% du panorama français en 2013 et sa popularité ne cesse d’augmenter. Si au début de l’ère Bio les produits étaient chers et pas trop glamour, les marques réservent maintenant une place importante à l’entité visuelle de leurs produits sans pour autant négliger la qualité. La marque Indemne est née avec une ligne de produits Bio, aux prix accessibles et aux slogans punchy ! « Plaque-moi », « Libérez l’orange » ou encore « Eau de génie » :  le but est de trouver des solutions efficaces et naturelles aux problèmes de peau – qui ne sont souvent pas très sexy – le tout en gardant des flacons attractifs. Rencontre avec sa fondatrice, Christine Simon.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans la cosmétique BIO ?

C’est à la suite d’un gros pépin de santé que j’ai décidé de revoir ma vie personnelle et professionnelle : déménagement, réorientation, reprise d’études en aromathérapie et phytothérapie et de nouvelles idées ont vu le jour. Je voulais créer une marque qui me ressemble et surtout apporter une solution sociétale et des réponses avec humour et sans complexes à des personnes ayant des pépins de peau, tout comme moi !

Comment, selon vous, avez vous gagné la confiance de vos partenaires et vos clients ?

La confiance se gagne chaque jour. C’est pourquoi nous développons des moyens performants pour être au plus près de nos partenaires et clients. D’abord, nous répondons à leurs besoins. Les personnes sont à la recherche de solutions naturelles alternatives à la pétrochimie, c’est ce que j’ai créé à travers les produits Indemne. Nous nous organisons en interne avec la création de nouveaux postes, mais également à nous entourant de partenaires sérieux et efficaces. Le client est au cœur de nos préoccupations, nous sommes réactifs, disponibles et à l’écoute. Travailler à l’international demande également une adaptabilité, les cultures et demandes sont différentes, et c’est en quoi cette aventure est également extraordinaire.

Les points forts de « Indemne » ?

Indemne est une marque novatrice. Nos produits sont innovants, dans leur approche et concept. Nous avons notre propre univers, et nous le revendiquons. Nous sommes non conventionnels et c’est une force au 21ème siècle ! Mais parfois, ne pas être comme tout le monde, prend du temps à être reconnu, mais la différence est notre force. C’est pour cela d’ailleurs que j’ai fait le choix de foncer à l’extérieur des frontières françaises pour positionner Indemne et démarrer mon activité.

La France est le leader mondial de l’industrie cosmétique, est-il difficile de trouver un public ?

Nous sommes heureux et fiers aujourd’hui d’être déjà présents dans près de 20 pays. En France, le démarrage est plus lent, certainement par un marché déjà mature, ou par la frilosité de certains grands groupes ou acheteurs… mais également par le fait qu’il est nécessaire de faire évoluer les mentalités et expliquer que certains problèmes de peau peuvent être traités avec des produits naturels exempts de pétrochimie et d’eau.

Il y a encore de la place pour les petits entrepreneurs dans le domaine de la cosmétique ? 

Si on apporte une différence, oui, il est donc primordial d’avoir une idée novatrice, une approche différente pour se distinguer de l’existant. Indemne est une marque non conventionnelle !

Vos conseils pour des jeunes entrepreneurs qui veulent se lancer dans le monde de la beauté ?

Comme tout projet, être passionné et bien entouré !

À vos rouges à lèvres, prêts ? Partez !

Alessia Armenise

Publicités