« L’art du LEGO » : fini de jouer !

Le nom de Nathan Sawaya doit sûrement vous dire quelque chose. L’artiste américain est à l’origine d’une nouvelle conception du LEGO, puisqu’il en fait de l’art. Son exposition « The Art of the Brick » a fait le tour du monde, et est à Paris jusqu’au 30 août. Ses constructions, très diversifiées, vont émouvoir les grands et amuser les plus petits. Un véritable succès !

Si en allant à « The Art of the Brick » vous vous attendez à croiser une simple reconstitution du bateau pirate LEGO, vous risquez d’être surpris ! Grâce à Nathan Sawaya, le LEGO sort de son aspect infantile et devient un véritable matériau d’art. Son travail se divise en plusieurs grandes parties, chacune nommée par une couleur. Ainsi dans « yellow », on trouve la représentation en briques de sentiments humains. Plus loin, des reproductions d’œuvres d’art, ou encore des abstractions. L’exposition semble avoir pour objectif de nous faire voir que ces petites briques sont bien plus qu’un jeu d’enfant !

 © Annie Welter

© Annie Welter

Ces différents thèmes sont pensés de façon à ce que chacun s’y retrouve. Un immense dinosaure, destiné à surprendre les plus jeunes, se trouve à la fin de l’exposition. Pour le construire, l’artiste a eu besoin de 80 000 pièces et plus d’un été entier de travail. Le squelette est une structure à l’équilibre fragile, ce qui explique les cordages qui le maintiennent depuis le plafond. Avec cette pièce, Nathan Sawaya fait un clin d’œil à la créativité de chaque enfant : juste après cet immense squelette se trouvent de grands bacs remplis de LEGO pour qui veut tenter de le reproduire ! 

Les adultes seront aussi comblés : Nathan Sawaya a beaucoup travaillé sur des chefs d’œuvres de l’art. La Joconde, La Vénus de Milo ou encore Le baiser de Klimt sont au rendez-vous. Mais l’artiste ne se contente pas seulement de reprendre des tableaux : il créé lui-même ses « toiles » en briques. Ainsi, on trouve une salle dédiée à sa muse, dont il a fait des portraits. Si l’on se rapproche trop de certains, ils perdent tout leur sens. Mais en s’éloignant, on reconnait facilement les traits d’une femme. La perspective dans une image en LEGO, Nathan Sawaya l’a fait !

La muse de Nathan Sawaya.  © Annie Welter

La muse de Nathan Sawaya. © Annie Welter

Des explications sont données grâce à un audioguide, qui permet de connaitre les moindres détails de chaque entreprise. Connaitre la démarche de l’artiste est utile, surtout pour la partie « in pieces » de l’exposition. Nathan Sawaya a en effet décidé d’intégrer certaines de ses œuvres à des scènes de la vie quotidienne et d’en faire des photographies. Ainsi, l’art des LEGO et celui de la photo se recoupent : il n’est pas toujours facile de démêler les éléments de la scène ! Saurez-vous trouver quels sont les deux objets faits de briques sur cette image ?

 Réponse: les tongs et la serviette ! © Annie Welter

Réponse: les tongs et la serviette ! © Annie Welter

Nathan Sawaya est parvenu à faire un véritable art avec un jeu destiné aux enfants. Les constructions sont remarquables et relèvent parfois du génie pour défier la gravité. The Art of the Brick est au parc des expositions de Paris, Porte de Versailles, jusqu’au 30 août. A ne rater sous aucun prétexte !

Annie Welter

Publicités