Une transhumance vachement artistique !

Jusqu’au 18 août au Jardin d’Acclimatation de Paris, retrouvez la transhumance la plus originale qui soit : celle de vaches artistiques ! Trente-cinq bovidés décorés font une pause dans leur périple mondial et se laissent admirer tout l’été dans la capitale. Etonnement garanti pour ce troupeau pas comme les autres !

Après avoir traversé de nombreux continents, la Cow Parade s’installe à Paris pour une petite pause. Cette transhumance géante de vaches a commencé il y a un peu moins de vingt ans, en 1998, et est passée par les plus grandes villes : New York, Madrid, Bruxelles et bien d’autres. Trente-cinq d’entre elles sont désormais au Jardin d’Acclimatation, mais leur départ semble imminent : leur migration est en passe de reprendre, vers Deauville puis Cannes.

La Cow Parade. © Annie Welter

La Cow Parade. © Annie Welter

Sacré troupeau !

Cette manifestation culturelle est unique en son genre. Les artistes qui ont travaillé sur ces vaches sont très différents : on trouve des amateurs d’art, des professionnels, des célébrités ou des inconnus. Depuis le début de la parade, plus de cinq mille vaches ont été créées et dix mille artistes ont participé au projet, dont Ernest Pignon Ernest. Pour la conception, chaque créateur avait le choix entre trois modèles de vaches : une debout, une couchée, ou une ayant la tête baissée. Si l’on trouve une majorité de vaches ayant une posture classique, c’est peut-être que l’espace de travail y est plus grand que sur le modèle couché. Avec toutes ces possibilités, on trouve donc des vaches très variées : certaines ont des noms en jeux de mots, d’autres sont plus sérieuses. Une transhumance haute en couleurs!

"Cowmuniquante", la vache de Chocolata Graphics. © Annie Welter

« Cowmuniquante », la vache de Chocolata Graphics. © Annie Welter

Deux visées

A Paris, c’est le Jardin d’Acclimatation qui accueille ces trente-cinq œuvres sur pattes. Le troupeau multicolore s’est regroupé sur une étendue d’herbe, à côté des jeux d’eau. Ce jardin, amplement fréquenté par les familles et les enfants, semble idéal pour cet événement culturel et divertissant à la fois. A côté de chaque vache, on trouve un écriteau indiquant son nom, son artiste et un code à flasher : un quizz et une visite interactive ont été conçus pour l’événement. L’aspect culturel et ludique est donc le premier aspect de cette Cow Parade.

Son second objectif est plus large. Le but de la Cow Parade est d’aller de villes en villes pour récolter des fonds pour des organisations caritatives. Après la fin de leur séjour en France, les vaches seront vendues aux enchères au profit des Restau du Cœur. Mais ce passage à Paris a encore quelque chose de particulier : en décembre 2015 se déroulera la COP 21, sommet international qui aura pour but de freiner le réchauffement climatique. La présence de ces vaches a pour enjeu de rappeler les conséquences de notre action sur notre planète, et sur les animaux qui la peuplent.

Une exposition culturelle et engagée à la fois, qui plaira aux petits comme aux grands. L’envie de grimper sur leur dos ou de toucher certaines matières est tentante, mais interdite : ces œuvres sont fragiles, et régulièrement réparées en raison d’incidents. On touche avec les yeux !

La Cow Parade, c’est au Jardin d’Acclimatation de Paris  jusqu’au 18 août. Plus d’informations : le Jardin d’Acclimatation.   Prix : 3€.

Les initiatives liées à la COP 21 vous intéressent? Rendez-vous à  la REcyclerie qui organise des événements en lien avec le sommet pour le climat !

Annie Welter

Publicités