« Super normaux », les héros du quotidien

Vous avez toujours regretté que l’on ne voie jamais le quotidien des super-héros dans les BD ? Devant chaque film d’action, vous relevez que le personnage principal n’a pas mangé ni bu quoi que ce soit depuis 48 heures, et ça vous dépasse ? « Super Normaux » y remédie : la Galerie Sakura a réuni des tableaux qui nous montrent les coulisses de la vie des super – héros. Une exposition délicieusement banale !

Jusqu’au 1e septembre, la Galerie Sakura  du 12e arrondissement nous dévoile le quotidien de Super Man, Wonder Woman ou encore Hulk. L’exposition repose sur le livre For Your Eyes Only : Secret Life of Heroes de Grégoire Guillemin. Ses quarante-cinq images, plus loufoques les unes que les autres, ont été transformées en tirages de grande taille. Les super héros de notre enfance y sont mis à nus et confrontés aux mêmes choses que nous, individus normaux. Le selfie, la cigarette ou la tâche de sauce burger sur un teeshirt blanc, c’est du déjà vu pour beaucoup de monde. Grâce à Grégoire Guillemin et dix autres artistes, on redécouvre ce même quotidien, mais chez les super héros cette fois.

On se souvient évidemment de Captain America, personnage de comics américains créé pour dévaloriser l’ennemi nazi pendant la Seconde Guerre Mondiale. Et bien, voici maintenant Ariel, héroïne de la Petite Sirène, mangeant des sushis. L’évolution peut sembler rapide et vide de sens, mais un parallèle existe : les personnages de super – héros sont toujours parfaitement inscrit dans leur temps. Ils évoluent et grandissent en même temps que les mœurs et la société, ce qui leur donne une belle place dans le champ culturel contemporain. Si le rôle de Captain était de sauver les Etats Unis du danger national-socialiste, il a aujourd’hui perdu cet aspect aux yeux du grand public. Ces héros sont les personnages des premiers films ou bandes-dessinés que verront et liront les enfants, il est donc important de leur donner une personnalité « acceptable ». Les montrer dans leur quotidien, c’est réduire le fossé entre leur vie palpitante et notre (soit disant) triste vie. Finie l’image du super héros inaccessible et unique ! Oui Ariel a aussi un faible pour les sushis, et la Méchante Reine aime faire des selfies. La notion de héros est remodelée : le héros du XXIe siècle, ce serait presque celui qui parvient à manger un hamburger sans se tâcher… Contrairement à Monsieur Propre !

Toutes les œuvres visibles sont à la vente, avec des remises pour certaines. Comptez 40€ pour un tirage encadré. La galerie est ouverte du mardi au vendredi, de midi à 20h et de 11h à 20h le weekend. Plus d’informations : Galerie Sakura – Bercy Villages.

Annie Welter

Publicités