ELLEN BIRATH BAND : DU JAZZ ET DU SWING

Ils auraient pu s’appeler « Ellen and the Gentlemen », ils ont plutôt choisi « Ellen Birath Band ». Quatre musiciens autour d’une chanteuse au sourire ravageur, ou comment plonger dans un bain de bonne humeur et de jazz à Paris.

Créé en 2012, le groupe réunit autour la chanteuse suédoise Ellen Birath plusieurs musiciens : le bassiste Marten Ingle, le batteur Thomas Join-Lambert, le guitariste Thomas Ohresser et Matthieu Bost au saxophone alto et à la clarinette. Au programme des concerts, des reprises de Queen ou de Cindy Lauper, et des compositions originales en anglais, que l’on peut retrouver dans leur album éponyme (disponible sur Itunes Store).

La musique est essentiellement du jazz, mêlant du rythm´n’blues, du ska et du rock’n’roll, toujours avec un côté swing qui séduit les danseurs de lindy up les plus aguerris comme les débutants. Et même si vous n’aimez pas danser, vous ne pourrez pas vous retenir de taper du pied ou des mains en rythme. Sur scène, Ellen Birath est tout sourire, blaguant avec le public et ses musiciens entre deux chansons. Et quel que soit l’endroit, elle y met tout son cœur, car c’est ce qu’elle aime le plus dans la vie, « chanter devant les gens ».

Ellen Birath Band est en concert un dimanche sur deux partir de 20 heures au bar le O’Sullivans, à deux pas des Champs Élysées. Ils alternent chaque semaine avec l’attachant et irlandais Paddy Sherlock et son groupe les Swingin’ Lovers. Ces soirées sont une bonne façon de se remplir l’âme de bonne humeur et juste avant de commencer la semaine, ou alors de la finir en beauté. Ils sont aussi cette semaine du mercredi au samedi au Caveau de la Huchette, le « temple du swing », à partir de 22h. Vous pouvez retrouver leur actualité sur leur page Facebook.

Fanny Cohen Moreau

Publicités